fr nl en

Objets ajoutés récemment ×

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Subordination et parasubordination

Collection : Perspectives de droit social
ISBN : 978-2-8072-0190-3
Nombre de pages : 500
Date de publication : 23 févr. 2017
Format : 17X24
Support : Papier
Subordination et parasubordination
La place de la subordination juridique et de la dépendance économique dans la relation de travail
La notion de subordination dans la relation de travail
In memoriam Michel Westrade

La subordination est une notion clé dans l’architecture de notre système de sécurité sociale. Pourtant, elle n’est pas aisée à définir. En effet, pour certaines fonctions caractérisées par une indépendance technique, on assiste à une dilution du lien d’autorité tandis que, dans le cadre de certaines relations de travail indépendantes, on observe une profusion d’instructions dans les contrats d’entreprise.
Cette zone d’incertitude provoque des contentieux relatifs à la requalification de la relation de travail. Une des solutions trouvées par le législateur consiste à modifier la nature même de la notion d’autorité. Alors que, traditionnellement, cette notion est envisagée comme une pure question juridique, on voit, dans certains cas, des éléments de dépendance économique être pris en compte. Ces éléments contribuent à modifier fondamentalement les bases sur lesquelles sont construits, non seulement notre droit de la sécurité sociale, mais également notre droit du travail.
Le présent ouvrage étudie cette question en confrontant la notion traditionnelle de subordination juridique avec des hypothèses dans lesquelles on reconnaît des éléments de dépendance économique. La Belgique n’est pas isolée dans cette démarche et des aspects de droit comparé sont aussi analysés. L'ouvrage propose en outre un premier bilan des apports de la loi sur la nature des relations de travail. La problématique actuelle des faux indépendants et des faux salariés est également abordée, notamment en ce qui concerne les aspects de preuve et de procédure.
Au-delà de ces questions transversales, certaines contributions examinent des situations particulières, à savoir celles des avocats, des sportifs professionnels, des religieux, des travailleurs sexuels, des journalistes ou des franchisés.