Congé parental et coronavirus

L'arrêté royal n°23 du 13 mai 2020 instaure un régime temporaire de congé parental corona. Il prend la forme d'une réduction des prestations de travail à concurrence de la moitié ou du cinquième du nombre normal d'heures de travail pour un temps plein. 

Il peut être exercé au cours de la période, susceptible d'être prolongée par arrêté royal, du 1er mai au 30 juin 2020, soit durant une période ininterrompue, soit durant une ou plusieurs périodes d'un mois, consécutives ou non, soit durant une ou plusieurs périodes d'une semaine, consécutives ou non, soit encore durant une ou plusieurs périodes d'un mois et d'une semaine, consécutives ou non.

La prise d'un congé parental corona ne compte pas pour la durée maximale du congé parental commun.

Il est également possible de convertir un congé parental commun en un congé parental corona ou de suspendre une interruption de carrière en vue de prendre un congé parental corona. 

L'allocation d'interruption est égale à celle prévue en cas de congé parental, majorée de 25%. 

Plus de détails sur ce congé parental (conditions, procédure, etc.) dans un prochain numéro du Bulletin Juridique & Social.  

Christophe Bedoret, magistrat, chargé d'enseignement à l'UMons

Covid-19 : suspension des préavis en cas de chômage temporaire